lemag.kingmoto.fr
Home > Comparatifs > COMPARATIF TRAIL 1000 CM3

COMPARATIF TRAIL 1000 CM3

S’il était un engin capable de courir la paris-dakar, l’esprit du trail se tourne aujourd’hui vers la polyvalence d’une bonne routière, en mettant en avant, le confort en conservant un gabarit et un poids mesuré.

Partant de ce constat, deux esprits sont représentés dans ce comparatif, le sport avec la Ducati 950 Multistrada et le confort avec la Suzuki 1000 VSTROM.

Présentation

Présentons tout d’abord ces deux motos bien différentes, Tout d’abord la Ducati ici dans sa version 950 cm3 bien plus abordable de que la version 1200 tant financièrement de techniquement.
L’équipement de série comprend : l’ABS réglable sur 3 niveaux, l’anti patinage réglable sur 8 niveaux ainsi que la cartographie moteur réglable sur 4 modes.
La Suzuki 1000 VSTROM dispose d’un ABS non paramétrable, mais adaptatif dans les courbes, ainsi qu’un dispositif de couplage du freinage, un anti patinage réglable sur 3 modes.
La présentation de bonne facture de la Suzuki n’égale pas celle de la Ducati Multisrada, plus typée prémium, on retrouve dans le détail : clignotant intégrés dans les pare mains, le logo Ducati en relief, et un échappement qui lui donne un look résolument sportif.
Ce positionnement sport de la Ducati se retrouve dans sa position de conduite, outre le galbe très prononcé de la selle qui culmine à 84 cm, le guidon très rapproché, les reposes pieds haut placés obligent à fortement plier les genoux.
La position de conduite est plus détendue sur la VSTROM, la selle plate et plus haute d’un centimètre le guidon plus éloigné et les cales pieds placés plus bas par rapport à la Ducati.

La conduite en ville

Lors de la prise en main, l’embrayage de la Ducati se révèle assez inconfortable en ville car peu progressif et fonctionnant par à-coups. La boite de vitesse se montre dure à utiliser à bas régime.
La VSTROM 1000 aidée par son dispositif d’aide au démarrage « low RPM assist » permet de conduire avec souplesse en ville, bien aidée par une commande de boite douce et un moteur qui tourne rond.

La conduite sur autoroute

Si la Ducati présente de bonnes prestations routières, l’ergonomie de la Suzuki lui donne l’avantage en termes de position de conduite et de protection avec sa bulle réglable sur 3 positions.

La conduite sur les routes secondaires :

Plus lourde, 243 Kg, La Ducati demande à prendre en compte son inertie et ses amortisseurs réglés trop mou d’origine, ainsi, avec un poids moindre à emmener, la Suzuki VSTROM 1000 est plus réactive, et présente un tenue de route saine et sure.
Coté moteur, la Ducati chante à partir de 7000 TR/min, le son de la boite à air devient terrible. Le punch du moteur Ducati est supérieur à celui de la Suzuki, qui privilégie un caractère linéaire.
Contactez-nous
Les champs indiqués par un astérisque (*) sont obligatoires

essai gratuit

Prenez rdv, et venez essayer l’objet de vos désirs !

essai gratuit